Troisième Laterite, Niamey Niger
+22792686868 / 90465156
tlpniger@gmail.com

NOUVEAU SOMMET AFRIQUE – FRANCE : LORSQUE DES CHEFS D’ÉTATS ET DIRIGEANTS AFRICAINS SE METTRONT À LA PORTÉE DE LEURS – JEUNES – ADMINISTRÉS, ALORS NOUS AURONS FAIT UN GRAND PROGRÈS

Au-delà, c’est surtout la question de la résolution des problématiques africaines par les acteurs africains eux-mêmes qui est soulevée par l’existence d’un tel sommet – d’ailleurs critiqué sur cet aspect. Les acteurs cités gagneraient à s’emparer de la thématique et à structurer leurs propres échanges avec la jeunesse africaine. Peut-on, nous aussi, espérer voir se généraliser des débats intergénérationnels et démocratiques de haut niveau à l’échelon national entre des jeunes africains et leurs dirigeants? Lesquels permettraient à chaque pays africains de répondre, selon son propre prisme, aux préoccupations des jeunes populations du continent telles qu’elles ressortent des conclusions du penseur camerounais: le risque environnemental et climatique; l’intégration des économies africaines et la lutte contre l’extraversion financière; la légitimation du patrimoine culturel et sa promotion dans le monde; la formation et l’empowerment des jeunes et des femmes; la coopération militaire et sécuritaire; la recomposition des alliances avec les puissances étrangères…

Lorsque des chefs d’États et dirigeants africains se mettront véritablement à la portée de leurs – jeunes – administrés afin de leur rendre des comptes, alors nous aurons fait un grand progrès. Nous espérons que ces derniers auront été inspirés à créer, eux-aussi, un espace de dialogue ouvert pour l’émergence et la mise en œuvre de solutions concrètes visant à la refondation sociale, économique, culturelle et politique… des sociétés africaines elles-mêmes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *